Fin de l’expérimentation de la borne solidaire en Gare de Bordeaux-Saint-Jean

Fin de l’expérimentation de la borne solidaire en Gare de Bordeaux-Saint-Jean

Pendant 5 mois, Solinum et Gare & Connexions SNCF ont mis en place et testé la première borne solidaire interactive de France, sur le parvis de la gare de Bordeaux St Jean. La borne Soliguide, unique au monde, permet d’orienter les personnes en errance vers un grand nombre de services adaptés à leurs besoins. 

 

L'information : un besoin vital pour les personnes en difficulté

Aujourd'hui, en France, il est question d'un peu plus de  200 000 personnes SDF et de 566 morts de la rue en 2018 (chiffres du Collectif Les Morts de la Rue). Ces pertes sont sensiblement équivalentes aux nombre de noyades en France à l'été 2018 (chiffres de l’agence sanitaire Santé publique France). Nombreux sont celles et ceux qui n'ont pas su vers qui se tourner, ni même où aller.

Depuis début 2017, la plateforme soliguide.fr recense et cartographie tous les lieux ressources utiles aux personnes en situation de précarité : alimentation, hygiène, santé, ou encore conseil administratif et matériel.  Actuellement implanté dans cinq départements différents, la plateforme a permis plus de 40 000 orientations depuis son lancement.

 

La Borne Soliguide

" La borne arrive en complémentarité de Soliguide, elle est la solution sans restriction d'horaire 7J/7 et 24H/24h, un guide  numérique à plein temps !"

A travers l'appel à projets XP Saint-Jean lancé par SNCF Gares & Connexions, en partenariat avec la fondation Bordeaux Université, un nouveau dispositif complémentaire a été inventé : la borne solidaire interactive. L’association Solinum en collaboration avec l’association d’étudiants de Sciences Po Bordeaux ESSplicite, a ainsi installé cette borne inaugurée en juin 2018. Installée en extérieur, la borne multi-services permet d'orienter et de faciliter l'accès à une information fiable 24h/24 pour les personnes en errance autour de la gare, même pour celles qui ne sont pas équipées de smartphone. Les gares ferroviaires étant particulièrement concernées par l'errance, installer notre borne à la gare nous semblait être une localisation pertinente. Ainsi, la gare Saint-Jean est devenue la première gare en France à mêler numérique et solidarité à travers cette expérimentation innovante.

 

L'expérimentation

Sur 4 mois d'utilisation, 2 460 recherches ont été enregistrées.

Au terme de l'expérimentation, une évaluation de l'impact de la borne a été réalisée sur trois groupes : les personnes en errance, les associations bordelaises, et les voyageurs en gare. Les retours ont été enthousiastes à travers tous les groupes, et de nombreuses remarques et idées vont nous permettre d'améliorer encore le dispositif. 

La mesure de l'impact de la borne a ainsi révélé que :

  1. La borne a été le plus utilisée en juillet et en août, soit durant les mois d'été. Cela fait sens, dans la mesure où la saison estivale est celle qui présente les plus grandes difficultés pour les sans-abris.
  2. Les femmes se sont particulièrement servies de la borne. En effet, leur filtre ainsi que les fiches de structures qui leur sont réservées, ont été proportionnellement beaucoup consultées.
  3. Les services répondants aux besoins primaires ont été le plus sollicités. Ainsi, les catégories les plus recherchées ont été, dans l'ordre : Alimentation, Hygiène et bien-être, et Accueil.

Les conclusions de l'évaluation

1. Une borne efficace et des informations de qualité

La grande majorité des personnes interrogées a émis des avis positifs sur la borne. C'est en particulier le cas des bénéficiaires directs et des voyageurs.

" Pour un SDF, pouvoir être informé et guidé sans avoir à passer par téléphone, par le 115 qui est débordé, c'est une excellente chose. "

Les bénéficiaires et les associations sont satisfaits, voire très satisfaits, face à l'exhaustivité et l'actualité des informations présentes sur la borne. En effet, la borne étant reliée à la même base de données que soliguide.fr, ses informations sont améliorées et mises à jour par l'équipe Soliguide.

 

2. Une interface qui peut encore s'améliorer 

Suite à cette évaluation, de nombreuses remarques vont nous permettre de faire évoluer notre borne. Par exemple, l'ajout d'icônes et une plus grande accessibilité aux personnes illettrées sont envisagés.

Aussi, d'un point de vue pratique, il serait intéressant de diminuer la hauteur de la borne, afin de la rendre plus accessible aux personnes mineures et aux personnes à mobilité réduite. Enfin, des modifications sont envisagées concernant la protection de l'écran de la borne, qui est aujourd'hui trop exposé au soleil.

 

L'expérimentation se poursuit

La borne solidaire a encore de beaux jours devant elle, puisqu'elle restera cette année encore à la Gare de Bordeaux-Saint-Jean. Après le succès de cette expérimentation, l'ambition est maintenant d'élargir le champ d'action et d'introduire d'autres bornes en France. L'expérimentation a également permis de déterminer des axes d'optimisations et de nouvelles fonctionnalités devraient voir le jour sur les prochaines bornes. 

 

 

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire