contact@solinum.org

L’hébergement citoyen : quand des citoyens solidaires viennent en aide aux plus démunis

Face au besoin croissant de mise à l’abri des personnes sans domicile et/ou en grande précarité, des initiatives solidaires de la société civile se sont créées, dont des dispositifs d’accueil portés par des structures associatives, afin de pallier les difficultés d’accès au logement. Le manque de places dans les structures d’accueil ainsi que le nombre restreint de logements sociaux, outre le délai d’attente, ont rendu l’hébergement citoyen une solution alternative incontournable.

Qu’est-ce que l’hébergement citoyen?

L’hébergement citoyen est une solution d’accueil et de mise à l’abri de certains publics chez des particuliers qui mettent volontairement à disposition un espace chez eux (chambre, logement entier..). Cette pratique repose donc en grande partie sur la participation et la volonté de citoyen.ne.s d’aider ces publics. En termes de forme et d’organisation, ce type d’hébergement est majoritairement mis en œuvre par des associations afin d’offrir un cadre sécurisé aux hébergé.e.s et hébergeur.euse.s.

Cette solution d’accueil peut prévoir une mise à l’abri temporaire permettant aux personnes de ne pas se retrouver à la rue et en leur offrant un environnement sécurisant et serein, mais elle peut également aller plus loin en proposant un accompagnement social des personnes hébergées, ou la construction et l’encadrement de projets de cohabitation, ou la recherche de solutions de relogement pérennes.

L’hébergement citoyen est aussi une aventure humaine et un engagement concret qui permet aux personnes hébergées d’évoluer dans un milieu rassurant et stable mais aussi de constituer un vrai tremplin à la réinsertion. En effet, la nécessité de cette stabilité de logement est essentielle afin d’avancer dans d’autres démarches, qu’elles soient administratives ou professionnelles.

Les initiatives d’hébergement citoyen

Comme indiqué précédemment, il naît de ce principe d’hébergement citoyen plusieurs projets d’initiative solidaire. Bien que les publics concernés diffèrent parfois entre migrants, réfugiés, femmes ou mineur(e)s, les modalités d’hébergement reposent sur le même principe : une volonté d’aider de la part des hébergeurs et hébergeuses, une chance de se reconstruire et se reposer pour les hébergé(e)s.

L’association SINGA par exemple est à l’origine du programme CALM (Comme à la maison), un hébergement citoyen longue durée (de 3 à 12 mois) à destination des réfugiés bénéficiant de la protection internationale; ou j’accueille, pour accueillir des personnes réfugiées. Ce dispositif est aujourd’hui implanté dans plusieurs villes : Paris, Lille, Lyon, Montpellier et Toulouse.

De plus, l’hébergement citoyen est aussi l’occasion pour les deux parties de créer du lien social. Ainsi, Nantes’Renoue propose un hébergement citoyen intergénérationnel. Il s’agit de seniors qui mettent à disposition de jeunes (de 18 à 30 ans) un hébergement en profitant de leur présence et leur compagnie.

Dans certains cas, comme dans le programme “Accueillons” d’Utopia 56 et de Médecins sans frontières, les hébergeurs.euses se voient héberger un mineur non accompagné : un enfant arrivé seul sur le territoire français jusqu’à son placement sous la responsabilité de l’aide sociale à l’enfance qui dure en moyenne 14 mois.

De nombreuses structures se mobilisent donc sur ces questions d’hébergement dont l’association Solinum qui a créé son dispositif Merci Pour l’Invit’! à destination d’un public féminin. 

Le projet Merci Pour l’Invit’! porté par Solinum 

Merci Pour l’Invit’! est un projet solidaire et citoyen de mise à l’abri temporaire de femmes sans domicile, où chacun.e peut jouer un rôle et aider une femme en situation de précarité en lui proposant un espace chez soi. L’objectif de ce dispositif est d’offrir un hébergement temporaire et stable à ces femmes pour leur permettre de se reposer et d’avancer dans leurs démarches. L’hébergement citoyen se veut donc un tremplin vers la réinsertion.

Merci Pour l’Invit’! est né en 2018 et est actuellement déployé en Ile-de-France, Nantes, Bordeaux et sa métropole. Le principe repose sur la démarche solidaire de particuliers mettant à disposition soit une chambre chez eux, un logement entier ou un canapé-lit pour une durée de 15 jours à plusieurs mois (jusqu’à 1 an) pour accueillir une femme en situation de rue. Afin d’avoir un cadre délimité et sécurisant, les femmes entrant dans le dispositif doivent respecter plusieurs critères tels qu’avoir un suivi social via un.e travailleur.euse social.e afin d’être assurés que ces femmes soient accompagnées vers une démarche de réinsertion, ne présenter aucune addiction (alcool, drogue,..) ni troubles psychologiques sévères et être en situation régulière ou régularisable. Par ailleurs, ces femmes sont orientées par des structures sociales partenaires avec qui nous travaillons en co-construction, ce qui sécurise davantage le dispositif.

Merci Pour l’Invit’! ne prend aujourd’hui en charge que des femmes car il s’agit d’un public plus vulnérable et plus exposé aux violences. Celles-ci représentent notamment 40% des personnes sans abris et les solutions d’hébergement d’urgence existantes sont majoritairement pour hommes ou pour public mixte. Ce dispositif permet donc une solution plus sécuritaire pour ces femmes.

Pour plus d’information sur le dispositif et/ou s’inscrire en tant qu’hébergeur.euse, rendez-vous sur https://mercipourlinvit.fr/ 


⇒ Lire aussi “je viens d’arriver à la rue, que faire ?”

No Comments

Add your comment